Jesus de Nazareth est votre homme d’hospitalite, aux 2 sens en force

Jesus de Nazareth est votre homme d’hospitalite, aux 2 sens en force

Jesus n’a cesse de demander et de obtenir l’hospitalite.

  • Genevieve Comeau, theologienne et professeur au Centre Sevres ,
  • Votre 30/11/2010 pour 12 26
  • Modifie Votre 28/04/2016 pour 16 20

Lecture du 3 min.

Jesus, mon homme d’hospitalite

L’image que nos Evangiles www.datingmentor.org/fr/wellhello-review donnent pour Jesus pour Nazareth est celle de nous en chemin. De route i  propos des chemins pour Galilee, concernant annoncer Notre excellente de ce Royaume, s’arretant li  et la, au gre de l’hospitalite recue. Ce ministere reste Le ministere itinerant. Ceux qui deviennent les disciples Votre suivent physiquement et font partie pour son entourage itinerant. Jesus avait alors Plusieurs adeptes , lequel restaient Avec leurs maisons , et Ce soutenaient en fournissant nourriture et hebergement vraiment la situation des tres hospitalieres Marthe et Sophie , et en bien-aime Lazare. Jesus n’a Alors cesse pour demander et de obtenir l’hospitalite , et apres sa resurrection c’est apparu comme Le voyageur inconnu a toutes les deux disciples qui s’en allaient vers Emmaus ; Voila au moment ou ils l’invitent a squatter avec Grace a eux pour l’auberge et ou Cela partage Votre pain, qu’ils le reconnaissent au convive qu’ils avaient invite.

Lire aussi Avec croire

  • Puis-je accueillir chez moi 1 sans-papiers ?
  • Faut-il accueillir a demeure ses parents vieillissants ?
  • L’hospitalite suggere ma reciprocite

L’etranger, une figure consequente

Un voyageur inconnu, l’etranger qui vient nous visiter et qu’on ne reconnait gu , est de figure importante au Nouveau Testament. On va pouvoir affirmer pour la parabole en jugement dernier en Matthieu 25 «je n’ai eu faim et nous m’avez apporte pour manger, je n’ai eu soif et nous m’avez gratuit a boire, j’etais votre etranger et nous m’avez accueilli, nu et nous m’avez vetu, malade et vous m’avez visite, prisonnier et nous etes venu me voir». Ou au contraire «je n’ai eu faim et vous ne m’avez jamais fourni a manger » ma surprise reste Notre aussi de part et d’autre «Seigneur, D Que nous est-il arrive pour te visionner affame et de te nourrir ? » ou au contraire «Seigneur, des que nous est-il arrive pour te lire affame ou assoiffe, etranger ou nu, malade ou prisonnier , ainsi, pour ne te point secourir ?» Mon Fils pour l’homme se camoufle dans ces rencontres toutes simples, reussies ou nullement ; l’incognito n’est leve qu’a ma fin de l’univers. Au sein d’ d’autres passages evangeliques, il est celui qui vient tel Le voleur au sein de la nuit ; et le prologue de Jean nous devoile «Il est venu chez nos siens , et leurs siens ne l’ont Manque accueilli. Et a tous ceux qui l’ont accueilli, Cela an apporte etre en mesure de d’etre enfants pour Dieu.» (Jean 1, 11-12).

Celui , lequel fonctionnel l’hospitalite

Jesus pour Nazareth est aussi celui , lequel fonctionnel l’hospitalite, celui qui accueille. «Cet homme fait excellent accueil a toutes les pecheurs et mange avec Grace a eux !», protestent Divers au debut d’un chap.15 de Luc. «Pourquoi mangez-vous et buvez-vous au milieu des pecheurs et nos publicains ?» reste la question indignee adressee a Jesus et ses disciples, au cours pour l’appel de Levi via Jesus. L’hospitalite que pratique Jesus de Nazareth consiste pour accueillir de sorte inconditionnelle ceux qui se presentent a lui, malades, bien-portants, prostituees et publicains, et scribes et chefs de synagogues. Voila mon accueil sans discrimination. Jesus ne definit pas a priori Mon champ de ses relations.

Celui , lequel renvoie chacun pour ses ressources interieures

1 autre aspect de Ce hospitalite est que celui-ci n’embrigade nullement ceux qui viennent pour lui. De nombreuses malades, pour paralytiques, d’aveugles, de jeunes filles hemorroisses, repartent chez lui apres l’avoir rencontre ; ils vont leur chemin. Ils ne deviennent gu necessairement les disciples. Jesus cree mon espace de liberte autour de lui. Il ne se met pas lui-meme en avant , et ne recherche gu pour exercer pour pression ni de seduction. A toutes les individus gueries, il ne devoile gu «Je t’ai gueri», Neanmoins, «Ta foi t’a gueri», renvoyant la personne a les propres ressources interieures et Notre laissant aller le chemin. Du revanche, Il semble exigeant pour faire votre verite Cela recherche pour connaitre l’actrice , lequel l’a caresse dans l’affluence, y dit pour l’actrice adultere «Va, desormais ne peche plus» (Jean 8,11) , ainsi, dans les controverses avec Grace a l’ensemble de ses opposants y va jusqu’au bout de votre qu’il a a re re. Present tout le monde, il semble parait Posseder bien des heures Afin de tous aussi que c’est de route avec Grace a Jaire Afin de sauver sa propre bonne nana qui reste a toute extremite, il te prend le temps de s’arreter aupres de la soeur hemorroisse.

L’accueil de l’hote

Enfin, il fonctionnel l’hospitalite d’une nouvelle sorte encore Ce jour week-end de le dernier repas, en fonction de Jean 13, Cela lave nos pieds de l’ensemble de ses disciples, refaisant ce geste d’accueil qu’avait fait Abraham du chene de Mambre. «Sachant que le Pere lui avait tout donnes avec ses des mains et que celui-ci avait l’air venu de Dieu et qu’il s’en allait vers Dieu, y se leve de table, depose l’ensemble de ses vetements et prenant 1 linge y s’en ceignit. Enfin ils il met pour l’eau dans 1 bassin et y commenca pour laver vos pieds quelques disciples et a leurs essuyer avec Grace a Notre linge dont Cela est ceint» (Jean 13,3-5). Geste d’accueil pour l’hote, , lequel suppose beaucoup d’humilite ainsi que simplicite. On met souvent de valeur la dimension de service de ce geste , ainsi, c’est vrai. Et vraiment d’abord mon geste d’accueil et d’hospitalite. Peut-etre peut-on dire que Votre Christ accueille et heberge l’ensemble de ses amis de Lui. Avec l’Evangile de Jean, ce recit d’un lavement quelques pieds est l’equivalent de l’institution de l’Eucharistie dans les Evangiles synoptiques. L’Eucharistie, vraiment accueillir en soi le quotidien de ce Christ, etre nourri de sa life , ainsi, etre incorpore du Christ double mouvement, bien rendu via St Augustin dans 1 de l’ensemble de ses sermons a toutes les nouveaux baptises (272, concernant le jour une Pentecote) «Si donc tu desire Assimiler la peau de ce Christ, ecoute l’apotre , lequel dit aux croyants ‘Vous etes le corps en Christ et l’ensemble de ses membres’ (I Co 12,27). C’est la mystere , lequel repose sur sa table de ce Seigneur, Voila ce mystere que nous recevez. A ca que vous etes, nous repondez ‘amen’ , et avec votre reponse nous Mon ratifiez. Tu entends ‘le physique d’un Christ’ et tu reponds ‘amen’. Sois membre de ce Christ pour qu’authentique soit ton ‘amen’.» Avec Notre lavement quelques pieds, le Christ accueille les et un fait partager sa life.

Comments are Disabled